Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre.

mercredi 23 septembre 2015

Trail du Bessat : La Reprise....



Depuis le mois de mai, j'ai pas porté beaucoup de dossard en trail. Le dernier date du 25 mai...
Et puis faut avoué que j'ai pas beaucoup couru non plus. Des petites sorties d'entretien de 45-50min mais quasi aucune sortie longe... Mais j'ai fait du vélo et enchaîné quelques triathlons.

Fin août, je commence à refaire quelques sorties plus longues avec un peu de bosses en allant au Lizieux.... dur dur la reprise... Mais ça revient un peu... L'automne approche avec un trail quasi toute les semaines... Alors voilà j'attaque donc le 13 septembre avec le trail du Bessat 21km D+700.... Il va me servir à étalonner les dégâts d'un entrainement light.

Samedi, il pleut tout l’après midi et une bonne partie de la nuit. C'est pas très rassurant mais d'apres la meteo ça devrait pas etre trop mauvais pour dimanche... on y croit... couché à 1h du mat réveillé à 5h45 la nuit est courte....  une heure de route pour se rendre au Bessat... il pleut plus, c'est nuageux mais y a beaucoup de vent.... Arrivée la haut, je flippe en sortant de la voiture... je vais mourir de froid... en short, t shirt et manchette... j'ai une veste de pluie j'hesite à la mettre.... je l'emporte mais la laisse au fond de mon sac... a priori le parcours semble être en grande partie dans les bois donc a l'abris du vent...

Une rencontre rapide avec Nad'ou qui flippe un peu pour sont premier trail aussi long avec autant de dénivelé....  Moi j'y vais un peu à la cool... Si j'arrive à tenir presque du 10km/h de moyenne ça faudrait dire que je suis en forme ;-) d'apres orga s'est plus roulant que lorsque je l'avait fait y a 3ans...

9h00 c'est partie.... ça attaque par de la descente, je suis partie plutôt sur la fin d'un peloton de 135 coureurs. Je double tranquillement  et pas mal de filles. des que ça remonte il me semble que je perd les filles qui etaient à ma hauteur sauf une avec un tshirt fluo. En haut d'une bosse elle est breiffé par un gars... Elle monte bien, mieux que moi :-( Je la garde en ligne de mire... mais on va pas se cramer à 5km du depart...

Un petit single bien sympa et j'entend "pardon, pardon..." C'est les 2 premiers du 11km partie 15min apres qui nous ont doublé juste avant la jonction des parcours...  C'est qu'indirectement ils m'ont fait accélérer dans le single du coup je profite de leur "aspiration" pour doubler une fille dans le single...  le cardio en prend un coup...

Kilometre 7, ravito  je m'arrete pas, le chemin descent, longtemps... 50min ma montre bip c'est le signe que je doit manger un truc... Mais je ne sais pas pourquoi je mange rien... alors que d'habitude je mange environ tout les 50min des que je vais une course de plus de 2h...  Mais ça descent et je suis bien, la fille au tshirt fluo est toujours environ 50m-100m devant.  J'ai un gars quelques metre devant moi qui me fait profiter de ses problèmes de transite... heureusement il y a que le bruit et pas l'odeur...  après réflexion c’était peut être un turbo car il a fini par filer devant je l'ai plus revu.

On commence à remonter...Mais on dirai que je gagne du terrain sur la fille au shirt fluo.... a ben oui je fini même par la doubler...  Puis arrive LE mur.... un chemin avec un joli dallage de pierre humide (je crois qu'il fallait mieux avoir à la monter que le descentre) 700m D+133m soit 18%.
La fille au tshirt fluo se ballade et me laisse sur place, je grimpe difficilement, je suis pas complètement à la rue mais presque...  quand la pente est moins raide impossible de relancer... je perd mes compagnons de route... je suis séchée... j'avance plus... des que j'essaie de courir je trébuche sur toutes les pierres...  Le moral en prend un coup... j'ai vraiment perdu niveau entrainement....
Je décide d'avaler un gel pour effet psychologique on sait jamais... j'en prend rarement mais j'en avais un vieux qui traîner dans mon sac..  Puis ma montre bip 50min ... et la mon cerveau se débloque et je comprend pourquoi j'avais plus de jus...  j'aurai peut être pas du zapper le 1er bip....

Je continue donc mon ascension... j'aime bien ces petits chemins qui serpentent dans les bois... une chemin a gauche ou 2 mecs avec dossards déboulent... ils se demandent par ou faut passer... je leur dis c'est par là tout droit et continue ma route... mais j'ai pas compris car ils m'ont jamais rattrapé... je sais pas ou ils sont allé... mystère...

Je suis donc seul dans le brouillard, je passe à proximité du  Crêt de la Chèvre , croise un bénévole, c'est bien balisé donc pas d’inquiétude... mais pour la vu faudra repasser... Allez dernière grimpette pour passer le Crêt de la Pedrix 1474m point culminant du parcours.... Maintenant c'est que de la descente je plaisante avec le gars qui fait le pointage et m'annonce 6eme féminine... et c'est partie le gel a fait effet ça va mieux... Un autre bénévole m'annonce 6eme avec le 5eme à 2min.... je cavale... je suis bien... ça fait plaisir...

Je rejoint le ravito le même qu'au début... c'est la croisé des chemins avec la bifurcation du 11km donc notre retour... je leur dis que je pars pour un 2eme tours... mais les femmes du ravito ont pas voulu... elles voulaient attendre...  Je suis toujours seule... on sort du bois... et je vois une fille je la rattrape facilement et la double... elle n'a pas de bidon, ni de camel, je vois pas son dossard j'en conclue qu'elle fait juste sa sortie dominicale... Le retour est un peu long... un croisement de route on m'annonce 5eme.... a ben si elle devait bien être sur la course!?!...

Allez on traverse un pré en devers la ligne d'arrivé et au long... ça y est c'est fait 2h21min48"... et en cadeau d'arrivé des bonbons locaux
Ben c'est pas si mal pour une reprise :-) la fille au tshirt fluo est arrivé 2'17" avant moi....
dans l'ensemble ça c'est bien passé, j'ai un peu en travers cette grimpette mais bon... est ce que j'aurai mangé un truc avant ça aurai changé quelques choses (j'avais de la boisson énergétique) est ce que c'est un manque d'entrainement?? surement un peu des 2...

Finalement la météo était nickel... j'ai même eu chaud... les panoramas?  bon la faudra revenir.... y avait beaucoup de grands chemins parfois caillouteux mais j'ai pas trouvé ça trop gênant... j'adore le passage quand on arrive au niveau des crêtes avec la bruyère, les myrtilles, les pins les petits sentiers... je regrette pas mon réveil matinal ;-) En plus à l'arrivée on recroisé souvent les gars avec qui on a couru sur précédent trail c'est toujours sympa... Par contre j'ai pas vu Nad'ou à l'arrivée... j'ai pas pu trop m’attarder... j'étais de barbec'...


Je termine donc
4eme senior sur 7
5eme féminine sur 18
90eme sur 134

les 2 premières féminines des sœurs jumelles terminent en 2h09

https://connect.garmin.com/modern/activity/897635847 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire