Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre.

mardi 19 novembre 2013

Trail de St Heand, le Trail Zen

Lundi 11 novembre, Trail des Huches, sous pression pour essayer d'assurer au classement ça a été dur.... la recup' est bonne, pas de courbatures, une sortie course à pied le jeudi, les jambes répondent bien... 5 jours de recup' c'est court.... Est ce bien raisonnable....
Apres avoir longuement tergiverser, trail ou pas trail? si trail quelle distance 9-17-27km? ça sera surement le dernier de la saison aller soyons fous.... emballé c'est pesé.... on y va pour le 27km D+1030m annoncé....


Dimanche matin, après une mauvaise nuit et un réveil matinal.... Direction St Heand....
Arrivée sur place vers 7h15  il fait encore bien sombre et il y a un brouillard de dingue... sur le parking terrain de foot, je vois à peine l'autre extrémité de la largueur du terrain...





Il fait bien frais. Avec le jour qui se lève, le brouillard se dissipe un peu. Je discute un peu avec Mathias... Hésites un peu sur le nombre de couches de vêtements... J'opte pour un Odlo Warm manches longues et Tshirt technique manche courte par dessus.... Il fait froid mais le soleil est annoncé et il n'y a pas de vent...
7h45 faut encore que j'aille faire pipi et je voulais m’échauffer un peu car ça caille sévère +/-4°.... Finalement une fille me laisse passer devant au WC pour que j'ai le temps de m’échauffer car elle ne s’échauffe pas... C'est sympa, mais y me reste juste 10min avant le départ....  Je trottine pendant quelques minutes et direction la ligne de départ.

On est nombreux plus de 300 ça change de lundi ou on était à peine 50. 8h Pan, c'est parti.....
ça serpente en descendant à travers les lotissements afin d’étirer le peloton. Je me rappelle lorsque j'avais couru le 16km y a 2 ans effectivement ça bouchonné dans le 1er chemin....  j'essaie donc de ne pas trop traîner...
 Apres 2km de lotissement, on attaque les petits chemins, des coins que je connais pour y être passé y a pas longtemps en VTT, et les avoir parcourus en VTT régulièrement dans ma jeunesse. On descend dans le vallon du Malval, et remonte sur la Granjasse.... ça fait bizarre de passer si prés de chez mes parents... On redescend ensuite dans le vallon pour une monotrace fort sympathique.


On longe la ruisseau de Malval, chemin mainte fois emprunté ado avec mon VTT. Sur l'autre rive du ruisseau un gros groupe de coureurs arrive en sens inverse... ça sent erreur d'aiguillage.... du coup un flot de coureur nous double. On quitte le vallon pour remonter sur Monichard.


Il me semble reconnaître des passages du parcours de 2011. Les chemins sont sympas dans des bois de feuillus. On enchaîne des passages roulants, et un peu plus technique.Je passe les 10km en 1h02,  je suis super zen par rapport à lundi, je double régulièrement des coureurs ou coureuses. Tiens justement je rattrape 2 filles, l'une dis "si vous voulez passer allez y"... elle se retourne à c'est la fille qui m'a laisser passer devant elle au WC....


On coupe la route de l'Etrat, je me rappelle qu’après il y a une grosse montée, effectivement elle est toujours là. ça grimpe bien raide sur la route puis continue sur un chemin.

On est au kilomètre 14, c'est la bifurcation avec le 16km, le bénévole m'annonce 9eme féminines. On redescend par un chemin technique, je m'amuse bien. On attaque la montée du Mont Morin, Oh une fille en ligne de mire... je m'approche, juste un mec nous sépare. Une bifurcation, elle part à droite, mais le balisage est à gauche. Le mec la rappelle, et j'en profite pour doubler tout le monde, j'ai un peu honte mais bon c'est le jeu ma pauvre Lucette. ça monte bien, c'est dure mais ça passe nickel. On est sur un chemin assez large, ou on peut se doubler facilement. Je suis  quasi dans les pas d'un mec. Et là il me dit "vas y passe devant si tu veux". On échange quelques mots, et je passe devant... On commence à trouver un peu de neige dans les prés, il y a toujours un brouillard de dingue. Dans la montée je finis par semer le fille, elle s'était bien accroché et j'en double une autre....

Voilà le plus dur est fait, on est en haut, le soleil commence à percer la couche de brouillard. La neige est plus présente, mais seulement dans les prés très peu sur les chemins qui sont plutôt boueux.

20km, 2eme ravito, je m’arrête pas, y reste 7km quasi que de la descente.... c'est superbe, des chemins dans les bois de feuillu avec la neige, le brouillard qui tapisse encore le fond du vallon et un carré de ciel bleu. Par contre la neige fond et tombe des arbres sous forme de petits cristaux, j'ai l'impression d’être trempé...  J'entend des pas derrière moi, c'est le mec avec qui j'avais échange quelques mots plus loin. Il relance la conversation et c'est parti pour du papotage.... On file à un train d'enfer (enfin faut peut être pas exagérer mais l'allure et soutenue)...

j'avais vu sur la trace du parcours, que ça remontait sur la fin, dans les lotissements... j’appréhendais un peu... On arrive à l'entrée de St Heand, effectivement on file dans les lotissements en dessous du stade d'arrivée... j'essaie de maintenir l'allure de mon ami du jour, il se retourne régulièrement pour voir si je suis. Nous avons retrouvé les coureurs du 16km, il y a plein de filles... il me les fait doubler en me disant "on sait jamais".... finalement la grimpette n'est pas si terrible, enfin si elle est très raide, un escalier et un autre passage bien raide entre des maisons mais c'est pas très long.... .... Allez hop, je passe les marches en courant, la 2eme grimpette en marchant, ça glisse bien. Arrivée sur la route mon lièvre passe devant et c'est partie pour les dernières centaines de mètres. Des filles en ligne de mire.... c'est l'arrivée 3 couloirs d'entrée 9-17-27km les filles prennent le 17 et moi le 27. Mon lièvre me laisse passer devant et je franchis la ligne en 2h56min08sec. En moins de 3h, j'aurai jamais penser pouvoir mettre moins de 3h, je suis trop contente...

 L'arrivée se fait directement dans le gymnase blindé de monde, il fait chaud et on nous offre même de la soupe. En fait je suis trempé, j’abandonne donc mon ami du jour pour aller vite me changer.

Finalement le bénévole du 14éme km  se serait trompé, je ne devais pas être 9eme à ce moment là car j'ai finit 9eme féminines et 5eme senior. Je suis bien contente de ma course, couru beaucoup plus zen que lundi dernière, j'ai beaucoup plus apprécié les paysages.

C'est une chouette parcours assez varié, il manquait juste un rayon de soleil à la place du brouillard... le balisage était nickel, les ravitos... ben je sais pas je mis suis pas arrêté...

Et pour la petite anecdote, en rentrant mon résultat sur kikourou, je vois Bobsup qui est arrivé 1sec après moi...  Comme quoi, j'ai discuté avec un kikourou sur toute la fin du parcours sans le savoir.

Finalement d'apres ma garmin:
Distance : 27,35km
D+ : 996m
Temps : 2h56min08sec
Vitesse moy. : 9,3km/h

5éme SEF sur 13
9éme Feminines sur 29
187éme sur 320
1ére feminine en 2h33
8éme féminine en 2h55min16sec
4éme SEF 2h53min13sec



liens vers le site http://trail.de.saint.heand.free.fr/index.php/accueil-trail.html
lien vers la vidéo http://www.zapiks.fr/trail-saint-hand-2013.html
trace GPS http://connect.garmin.com/activity/405805049






Aucun commentaire:

Publier un commentaire